nonmarchand.org

DIY
Gratuité
Libre-accès

Un site 100% libre, 100% gratuit

By Lacoste Vincent - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16633033

Pour noël, faites les poubelles !
GratiRézo

É...Changeons Tout
Dons, prêts, espaces de gratuité
faire sans argent, agenda du gratuit


 A découvrir

> Les magasins gratuits
> Se déplacer gratuitement
> Participer à une médiathèque en réseau
> Faire circuler ses oeuvres d'art
> Publier des oeuvres libres
> Découvrir les grainothèques et les boîtes à livres
> Qu'est-ce qu'un objet nomade ?
> Découvrir la maison non marchande de Puivert
> Listes de discussion sur la gratuité et la culture libre
> GratiLib / Encyclopédie / Laboratoire

On en parle...

21 décembre 2018

On recherche des testeurs pour le nouveau site d'hébergement gratuit BeWelcome : Le lien.

A découvrir également, le projet MobiliZon de Framasoft : reprendre le pouvoir sur ce qui nous rassemble. Il s'agit d'une réelle alternative aux réseaux sociaux commerciaux pour la mobilisation politique. « un outil visant à nous libérer des plateformes centralisatrices pour aider à la mobilisation sur les projets qui nous tiennent à cœur. Notre vision est simple : de nombreuses mobilisations (comme les marches pour le climat, par exemple) s’organisent de plus en plus souvent en ligne. Or les outils comme Facebook ou Meetup sont conçus pour vous enfermer : il faut bien que vous restiez "dans" leur outil pour voir leurs publicités, et il faut bien que vous ayez un compte dessus pour participer, sinon comment feraient-ils pour atteindre une masse critique d’utilisateurs, leur permettant de faire des levées de fonds à coup de centaines de millions de dollars ? Nous souhaitons donc construire un outil qui libère. (...) MobiliZon sera un outil décentralisé et fédéré. Sur le même principe que Mastodon ou PeerTube, il sera constitué d’une multitude « d’instances » MobiliZon fédérées capables de discuter entre elles (et même avec d’autres outils !), rendant le réseau bien plus résilient. Enfin, MobiliZon sera volontairement un outil ouvert sur le reste d’Internet. Vous aurez la possibilité de lier à vos groupes et événements des ressources extérieures, par exemple des sites et services externes, qu’ils soient libres ou pas. Le but est de ne pas vous imposer de façon de fonctionner et de ne pas vous rendre dépendant d’un seul outil "fourre-tout", mais bien de rester dans l’esprit d’un Web ouvert au sein duquel vous avez le contrôle. »

4 décembre 2018

A découvrir bientôt : le 2ème forum national sur la gratuité le 05 janvier à Lyon.

25 février 2018

A écouter : entretien de Jean-Louis Sagot Duvauroux sur la gratuité réalisé par le collectif très actif les Décroissants de Thune.

19 janvier 2018

Baptiste Monsaingeon, Homo Detritus, Seuil, 2017.

Le livre parle, assez brièvement, du rôle de l'économie du don dans la gestion des déchets. L'auteur semble toutefois plutôt mal renseigné sur le sujet puisqu'il attribue l'émergence du phénomène des rassemblements destinés au don d'objets à un mystérieux argentin en 2010, alors qu'ils existaient en réalité depuis longtemps en Amérique du Nord (les RRFM). Précisons toutefois qu'il ne fait en cela que relayer un fake qui circule sur Facebook et qui a été également repris par de nombreux journalistes.

Qui veut en faire une note de lecture ?

28 décembre 2017

Le don, une pratique très payante, sur Politis, 1483-84, 21 décembre 2017.

L'auteur de ce petit article traite des boîtes à dons installées - chèrement - par la ville de Paris, puis tente une analyse sur les raisons de l'expansion du don, à base de Mauss et de lien social, sur laquelle il ne vaut peut-être mieux pas s'attarder. L'article s'insère dans un numéro spécial intitulé ils inventent une autre économie qui s'embourbe hélas dans la bouillasse intellectuelle des tenants de l'économie collaborative qui mélangent pêle-mêle les espaces de coworking, les coopératives alimentaires, les ateliers vélos, les AMAP, les boîtes à dons, les FabLabs, les squats, et j'en passe ! Tout est bon ! On se demande alors par quelle distorsion mentale les journalistes de Politis parviennent à trouver un lien invisible entre ces différentes pratiques. Tant bien que mal, ils s'accrochent à la notion de commun. Mais même Claire Brossaud, militante de ce concept tendance - et à mon sens complètement vide -, semble un peu sceptique... Au final, on ne peut qu'être consterné par l'orientation, l'étroitesse de vue et le parti-pris des rédacteurs de Politis qui encensent des initiatives à dominante marchande et institutionnelle, dont la principale caractéristique est de parasiter des mouvements citoyens spontanés, pour lesquels ils n'ont quasiment pas un mot.

Nouvelles du site

22 décembre 2018

MAJ de l'agenda des gratiférias.

22 novembre 2018

Les archives n'étaient plus accessibles ces derniers temps. Problème rétabli.

>> Archives du site <<

Le contenu du site Nonmarchand.org, un site gratuit et convivial pour échanger librement, sans argent et sans troc, ainsi que toute contribution à ce site, sauf mentions contraires, est placé sous une licence culturelle non-marchande.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, ouvert à tous ceux qui souhaitent réaliser des échanges non-marchands ou simplement partager leurs savoirs et leurs savoir-faire. Construit avec PmWiki et hébergé par Toile Libre.